Wednesday, February 20, 2008

Level Playing Field

Autre groupe de Saint-Etienne pour lequel j’avais également énormément d’affection, Spit ont malheureusement splitté beaucoup trop vite sans prendre le temps d’enregistrer l’album sur lequel ils avaient commencé à bosser. Ceci dit, il me reste encore quelques caisses de leur EP que j'avais sorti sur mon label à cette même époque et que j'ai eu toutes les difficultés du monde à écouler... La photo quant à elle fut prise en répète, à Saint-Etienne dans les fameux locaux de Sauf Imprévu.
Lorsque je suis parti sur la côte Est des Etats-Unis avec l’ami Max (donc chanteur de Spit et batteur de Sixpack et Cumshot), en déambulant dans les rue de Washington DC, nous sommes tombés sur Fonzy (dont j’ai oublié le véritable nom), oui celui de Happy Days qui fumait le cigare à la sortie d’un bar. Et Max n’a pu résister au plaisir de se faire prendre en photo à ses côtés, photo qui par la suite servit de page de garde au catalogue de ma liste de distro pendant plusieurs moi…

Fonzy & Max - Washington DC - Printemps 2000

Ce même été (ou plutôt printemps), juste avant mon retour à Paris, Jesse des Dusters chez qui nous logions à Washington, nous fit a surprise de nous amener dans les locaux de Dischord où tous leurs disques étaient stockés (juste à côté de la maison sur le porche de laquelle a été prise la mythique photo du EP « Salad Days » de Minor Threat). On a résisté tant bien que mal à la tentation de se faire prendre en photo comme tous les gens de passage là bas, assis sur les marches de ce même porche, mais pas à celle d’immortaliser notre passage dans ces même locaux mythiques…

Dischord House avec de gauche à droite une employée de Dischord dont j’ai oublié le prénom, Alec Bourgeois (de Double O, Severin, et les Dusters), le gars de l’UPS que cynthia a tenu à faire figurer avec nous, Cynthia Connoly donc, ainsi que Max et moi sur la droite. Ian Mc Kaye n’était pas très loin, mais on n’a pas osé lui proposer de se joindre à la collégiale…

Ce même soir, j'eus également la chance d'aller voir Girls Against Boys dans le mythique Black Cat, le club dans lequel travaillait Jesse et qui se trouvait juste sur le trottoir d'en face de là où nous logions.

Girls Against Boys - Le Black Cat - Washington DC - Printemps 2000

Et pour finir en beauté cette serie de photos ridicules, un chouette cliché d'anthologie nous réunissant avec l'ami Yann Sanjam, pour le meilleur et pour le pire, serais-je tenté d'ajouter...

Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas sur le banc des accusés nous apprétant à purger une peine de 20 à 30 ans de réclusion criminelle, mais simplement témoins officiels du marriage de Yves et Dabiah, ce qui comme vous pouvez le constater par vous même, semblait nous transporter de joie l'un comme l'autre !!!

1 comment:

Luca said...

fonzie s'appelle Henry Winkler si je ne m'abuse...