Monday, September 22, 2008

Les heureux hasards de la vie…

Tomber par hasard sur Luc Ardilouze un samedi après midi à Paris en faisant les disquaires sans grande conviction...
Apprendre qu’il a croisé quelques mois plus tôt Laurent de feu Eat Yourself / Ovorof / Lost Cows lors du passage de Gasmask Terror à Montréal, et qu’il y vit maintenant depuis près de 12 ans en y ayant continué son propre zine (Roger Mag) et intégré pas moins de 4 groupes sur place (Cortysol, Dëntist, President Camacho et Porno Coma)...
Retourner là bas 3 semaines plus tard, passer le voir dés le lendemain de mon arrivée pour une simple visite de courtoisie, et me retrouver une semaine plus tard dans son sous-sol aménagé pour enregistrer le chant sur le 5ème album d’un de ses groupes (Porno Coma) sur des morceaux (7 au total) d’une durée de temps oscillant entre 5 et 13 minutes (par morceaux bien sur !)…
Je n’aurais pu me fixer challenge plus débile que celui-ci, et me suis ainsi retrouvé à passer une bonne partie de mes après-midi à la bibliothèque de Montréal à la recherche de toutes sortes de sources d’inspiration tant littéraires que musicales susceptibles de m’aider à trouver de quoi écrire des semblants de textes en anglais collant à une musique pour le moins alambiquée oscillant entre Voivod, 2 Bad et la fin de Black FlagMais en même temps occasion rêvée de faire autre chose, et de mettre mes vacances à profit…
Pour être parfaitement honnête, mais si l’idée m’enchantait, je me voyais mal barré pour mener tout ça à bien en aussi peu de temps…
Mais à ma grande surprise, on réussit à tout enregistrer en moins d’une semaine, bouclant les 2 derniers morceaux la veille de mon départ…
Le lendemain, en écoutant la mise à plat sur le chemin de l’aéroport, je ne pus m’empêcher de me remémorer un rien amusé ce mois de juillet que j’avais passé chez Guillaume Gwardeath (ou tout du moins chez ses parents) à Bayonne au cours de l’été 90, durant lequel nous étions allé rendre visite à Luc du côté de Guetary après que Laurent ait également fait une halte chez lui. Un été studieux que l’on avait passé à décortiquer MRR et les catalogues de Jungle Hop en écoutant Jerry’s Kids, Screeching Weasel, Massappeal et les Hard-Ons
Je nous revois encore tous les 3 (Luc étant resté à Guetary), le soir sur la plage, en train de fomenter des projets de groupes et nouveaux zines à venir, et en toute sincérité, je ne suis pas certain qu’aucun de nous se serait imaginé que l’on se retrouverait tous les quatre 18 ans plus tard à continuer d’évoluer dans le même circuit en écoutant les mêmes groupes, faisant des zines, et encore moins jouant dans de nouveaux groupes…
Instruments de torture…

Le Maître de Cérémonie en pleine concentration


Moment extatique de satisfaction après 10 jours de dur labeur…

Et quelques échantillons de travail pour faire écouter aux potes une fois rentré...

D’ailleurs, si vous voulez vous faire une idée de ce que fut la bande son de nos jeunes années de fac et lycée, Laurent a eu la bonne idée d’ouvrir un blog sur lequel il a mis en ligne une bonne partie de sa discothèque (très proche de la mienne…) dont de nombreux vinyls rippés avec une qualité de son quasi irréprochable… Le lien est ci-dessous : http://churchofzer.blogspot.com/

Signalons aussi au passage, le chouette blog ouvert par l’ami Denis sur lequel il a mis en ligne bon nombre de vidéos de concerts filmés ces derniers mois dont Insomnio, Adolescents, Jizz Kids, C.O.F., Unlogistic, etc… Ainsi que de vibrants hommages à un de ses potes décédé il y a peu... http://killedbyvideo.blogspot.com/

Sinon, Unlogistic ont enregistré cet été les morceaux qui figureront sur le split LP que C.O.F. partagera avec eux. Il ne reste plus qu’à mixer le tout maintenant, ce qui fait qu’il y a des chances pour que le tout sorte dans le courant de l’hiver voir automne si on se débrouille bien…

Soundtrack : Indigesti « Osservati Dall Inganno » (Encore à ce jour un de mes disques italiens préférés avec les 3 premiers Negazione, Wretched, C.C.M., Infezione et Declino !)

4 comments:

Luc said...

C'est "Retour Vers Le Futur 7", cette histoire ! Bon sang, je me sens très vieux, tout à coup.

Rad Party said...

C'est clair, mais en même temps super drôle !!!

Hyperkrab said...

ZERRR !!! Merci Steph pour la voix, les textes et le reportage susbséquent ! On mixe tout ça dimanche, ensuite on fait le mastering le dimanche suivant si on reçoit les tracks de contrebasse à temps, et puis je t'envoie tout ça.
Ah Luc, ton LP de Gasmask Terror est une bombe, merci !! Question : vous l'avez enregistré en analogue ? Euh et oui, tu es très vieux.

Bon, je vous préviens, y'a un Roger en cours de fermentation. je reviendrais faire de la pub ici quand ce sera l'heure.

En tout cas, j'espère qu'on se retrouvera tous dans la même maison de retraite dans 20 ans, histoire de continuer à touiller le passé avec autant de brio. Zer.

Hyperkrab said...

ah et puis je suis content de constater qu'on voit très bien la poussière sur les photos.