Thursday, March 15, 2007

Same display

Tachons d’aller à l’essentiel pour une fois, avec cette nouvelle note un brin instinctive.

Si je peux vous recommander vivement quelque chose c’est d’aller là :

http://lastdaysofman.blogspot.com/2006/12/volcano-suns-bright-orange-years.html

et de jeter une oreille à " The bright orange years " de Volcano Suns.

Le peu que j’avais écouté de ce groupe jusqu’à présent ne m’avait guère convaincu, un album sorti en 91 sur Quarterstick (" Career in rock ") et un single datant de la même époque (" Blue rib " qu’il faudrait que je réécoute à l’occase…), mais en tombant par hasard sur ce premier album dont je ne connaissais même pas l’existence, j’ai pris une des ces claques comme je les aime !

Après le split de Mission Of Burma en 83, Peter Prescott (leur batteur d’origine) s’adjoignit les services de Jeff Weigand (Basse) et Jon Williams (Guitare) avec lesquels il enregistra " All-Night Lotus Party " (sorti en 86 sur Homestead records) sous le nom de Vulcano Suns, mais aussi et surtout ce premier album intitulé " The bright orange years " sorti en 85, mais jamais réédité depuis.

Même s’il est indéniable que le spectre de Burma y est plus que présent, ce qui en fait sa force et sa singularité, c’est ce côté plus punk et direct, l’amenant pile à la croisée des chemins du groupe précité, d’un Hüsker Dü période " New day rising " / " Flip your wig " et des tous débuts de Soul Asylum sur Twin/Tone (à l’époque de " Say what you will, Clarence… " et " Made to be broken ").

Malheureusement, Jeff Weigand et Jon Williams quittèrent le groupe après ces 2 premiers disques, et celui-ci perdit considérablement en intensité après leur départ, et ce malgré la présence de Bob Weston

Volcano Suns, line-up d’origine.

Et dans un tout autre registre (comprendre par là, beaucoup plus Hard Core), je vous encourage vivement à aller faire un petit tour sur le site de KBD...

http://www.kbdrecords.com/2007/03/10/va-no-core-compilation-cassette/

où celui-ci a eu la richissime idée de mettre en ligne une de mes compils K7 préférée (et ce avec un son quasi irréprochable), la fameuse " No Core " regroupant les tous premiers enregistrements de C.O.C., mais aussi et surtout Colcor, No Labels et No Rock Stars. Hard Core d’époque (1982) garanti brut de décoffrage et sans aucune fioriture (44 titres en 45 minutes…) comme on savait si bien le faire…

Sur ce même site se trouve également la compil EP " Why are we here ? " qui en fait un digne complément avec des enregistrements tout aussi inédits de C.O.C., No labels, Bloodmobile et Stillborn Christians datant de la même époque, ou presque…

Et quelques photos souvenir un peu tardives de ce week end épique à La Miroiterie il y a 2 bonnes semaines, avec par ordre d’apparition…

Death To PigsLa Miroiterie – 24/02/2007

Café FleshLa Miroiterie – 24/02/2007 (Avec tout le monde pour une fois !)

Ten Volt ShockLa Miroiterie – 24/02/2007

Et la meilleure pour la fin…

Ce qu’il restait de Café Flesh, Death To Pigs et Next Clues

le 25/02/2007 au matin…

Soundtrack : " No Core " (Compilation tape) / " Why are we here ? " (Comp. EP) / Volcano Suns " The bright orange years " (Facile !)

2 comments:

luc at tomorrow said...

La compile "No Core" est juste géniale, la définition même du hardcore US early 80's. Elle a été bootleggée y'a 4-5 ans sous forme de LP --> indispensable !!

J'ai bien reçu ton courrier Steph, merci, je t'envoie un petit email bientôt.

f.massacre said...

hahah merci de ne pas avoir mis LA photo!
sinon, oui, Last Day Of Man On Earth est dans mes favoris... un mine!