Wednesday, December 02, 2009

Lydia Lunch & Big Sexy Noise @ Main D'Oeuvre Part.1

C'est la curiosté qui m'amena à aller voir Lydia Lunch à Main D'Oeuvre, et il fallait qu'elle soit sacrément attisée pour arriver à me traîner jusqu'à Saint-Ouen en ce mardi pluvieux de Novembre, qui plus est, en ayant oublié que les concerts y démarraient généralement avec une géométrie d'horaire variable selon l'humeur du moment, ce qui en rendit l'attente sur place d'une extrème longueur renforcée par la prestation intimiste de Black Thread (nouveau projet solo du bassiste de One Second Riot et feu Crush On Mary si je ne m'abuse, nageant entre spoken word et shoegaze lanscinante...) qui déclencha chez moi un ennui des plus profond (en d'autres termes, pas trop ma came...). Mais bon, la curiosté a réussi malgré tout à me faire tenir jusqu'au bout.
Ne sachant à quoi m'en tenir, je m'attendais au meilleur comme au pire, mais je brûlais malgré tout d'envie de voir au moins une fois dans ma vie celle qui chanta sur le "Death Valley 69" de Sonic Youth en s'étant auparavant illustrée au sein de Teenage Jesus & Jerks puis sous son propre nom en ayant pondu l'incontournable "13x13" et de nombreux écrits sulfureux dont "Paradoxia" que j'avais pris grand plaisir à lire au moment de sa première parution française (et qui pour la petite histoire qui fut pendant un temps la petite amie d'Henri Rollins...), et j'ai été quelque peu surpris en la voyant débarquer sur scène... Etrange impression de me retrouver soudainement avec ma mère devant moi (non que ma mère ait eu une vie aussi consistante et débridée que celle de Lydia Lunch, tout du moins pas à ma connaissance, mais bon, vous voyez l'image... Ceci dit, si tel était le cas ça aurait au moins le mérite d'expliquer de façon plausible une bonne partie de mes dérèglements tant psychiques qu'affectifs, mais là aussi, je n'ai pas forcémernt envie de m'étendre sur le sujet...), ce qui a quelque peu cassé l'image fantasmagorique d'égérie punk que je me faisais d'elle jusqu'à présent et m'a légèrement inquiété sur la tournure qu'allait prendre sa prestation scénique, qui au final s'avéra une très agréable surprise...





Lydia Lunch & Big Sexy Noise - Main D'Oeuvre
24/11/2009

1 comment:

pavel said...

devine le prénom de ma mère.
sûrement pour ça que j'y suis pas allé...